Des toiles plein les yeux

Actualités cinématographiques et critique passionnée.
Une émission produite par Rémy C. et Mathilde Grasset.

Des toiles pleins les yeux n° 3 & 43 décembre 2015

Mon Roi et Le Fils de Saul

Une émission de , , et .

Télécharger

Cette semaine, c’est non pas un mais deux épisodes que vous a préparé l’équipe surmotivée de Des toiles plein les yeux, en attendant la critique de Knight of Cups, enregistrée jeudi en direct, et que nous publierons la semaine prochaine.

Dans un premier temps, donc, il est question de Mon roi, quatrième film de la réalisatrice Maïwenn. Emmanuelle Bercot et Vincent Cassel sont Tony et Georgio, deux trentenaires dont on suit l’histoire d’amour passionnée depuis ses débuts euphoriques jusqu’aux complications les plus douloureuses, vue par le regard de Tony qui se remet d’une grave chute à ski — tout un symbole.

 

On continue avec le sidérant Fils de Saul de Laszlo Nemes, premier long-métrage récompensé du Grand Prix au dernier Festival de Cannes, qui plonge le spectateur dans l’enfer d’Auschwitz et lui fait suivre pas à pas un Sonderkommando dans sa tentative de donner une sépulture au corps de son fils.

Commentaires

Laisser un commentaire

Des toiles plein les yeux, c’est la rubrique cinématographique hebdomadaire de Trensistor. Des chroniqueurs triés sur le volet débattent d’un film et le décortiquent avec tendresse ou cruauté, avant de proposer un petit programme de sorties pour ceux qui ne sauraient pas quoi aller voir…

Pas la peine de se déplacer
Un moment sympa pour soirée vide
Labellisé « valant le détour » par l'équipe
À ne pas manquer
L'Histoire s'en souviendra !

Émission réalisée en partenariat avec les Cinémas Lumière.

Générique : Naaulem d'après Dexter Britain, « Summers coming ».
Extraits sonores (saison 18-19) : Les Choses de la vie, Belladonna, Paris, Texas, 2046 ; Key Largo, The Curious Case of Benjamin Button. Saisons précédentes : 15-16, 16-17, 17-18.

Émission précédemment (co)produite par Anastasiia Kozyreva et Occitane Lacurie.