Solve et Coagula

Une émission consacrée à la création, celle qui part de l'étonnement face au monde et parvient à sa compréhension. Une émission produite par Occitane Lacurie et Thomas Brunel.

Solve et Coagula n°117 octobre 2018

Cédric Herrou et les limites

Une émission de et .

Télécharger

Cédric Herrou nous emmène sur les chemins de la Roya, depuis le Quiet Man à Salon-de-Provence à l’occasion de la sortie de Libre de Michel Toesca. Occitane a pu le rencontrer pour une conversation radiophonique autour de sa lutte aux côtés des migrant.e.s.

Échanges suite à la projection de Libre de Michel Toesca, entre Cédric Herrou et les spectateur.rice.s

Bibliographie :

  • « Les cris de nuit ont disparu… », poème de Cédric Herrou
  • Marielle Macé, Sidérer, considérer, Migrants en France, 2017, Verdier, coll. La petite jaune, Lagrasse, 2017

Musiques :

Merci aux associations Welcome, Terre de mission et Les Rencontres cinématographiques, ainsi qu’aux cinémas Le Club et Les Arcades et à leur directeur, Laurent Raffaelli.

Remerciements spéciaux au pub Le Quiet Man pour son accueil chaleureux.

Commentaires

3 commentaires

  1. Samuel dit :

    Longue vie à Solve et Coagula ! Bravo pour cette première émission

  2. QUARELLO frederic dit :

    Bonjour
    Interview très intéressant qui fait le lien avec mon métier car je m’occupe de la réinsertion des personnes en difficultés. Depuis quelques mois j’ai en suivi 5 migrants d’origine soudanaise qui ont obtenu leur titre de séjour. Ils font preuve d’un grand courage et d’une grande motivation. D’ailleurs ils sont tous en emploi. merci donc à M HERROU pour son engagement et à Occitane d’avoir relayer son combat

  3. Jean dit :

    Super de trouver un boulot pour ces gens, mais mon fils ça fait 2 ans qu’il cherche une alternance, puis un boulot, puis rien, rien…
    C’est bien de s’occuper de ces gens qui sont illégaux, moi j’ai toujours appris qu’il fallait des papiers pour passer une frontière, ca sert à quoi de former des policiers des douaniers ?

Laisser un commentaire

Au cœur de toute pensée, de toute création, se trouve l'antique formule alchimique solve et coagula. De l'analyse, de la fragmentation, du questionnement émerge la synthèse, la création, la compréhension d'un monde résolument fragmenté, et que des chercheur⋅euse⋅s, des penseur⋅euse⋅s, des créateur⋅trice⋅s, des activistes … tentent de recomposer dans leur œuvre. Solve et Coagula cherchera à comprendre leur parcours, leur cheminement de pensée et, ainsi, leur recréation personnelle du monde.