Trop vrai pour être vrai

Un podcast sur la philosophie qui entend trouver de (fausses) solutions à des problèmes de la vie courante. Une émission produite par Titouan Joubert.

Trop vrai pour être vrai n°330 janvier 2019

La vérité et l'amour

Une émission de .

Télécharger

Si ça n’était pas tragique, ce serait drôle. Je parle de l’incompréhension systématique qui est la nôtre en matière de sentiments. De fait, nous sommes souvent ambivalents, nous passons du pour au contre, un mot en vaut un autre dans le discours de la personne aimée… Même perdu d’avance, il s’agit bien là d’un défi lancé à la pensée. D’où une question spontanée: est-on bien sur que l’amour a quelque chose à voir avec la vérité, nos vérités ?

La question est épineuse mais Freud et sa métapsychologie vont nous aider. Et, comme a surement dû dire Brigitte Lahaie, on est là pour prendre les problèmes à bras-le-cœur non ?

Références :

  • Sigmund Freud, Le fétichismePresses Universitaires de France, 1927.
  • Sigmund Freud, Trois essais sur la théorie sexuellePresses Universitaires de France, 1905.
  • André Green, « L’idéal : mesure et démesure », Nouvelle revue de psychanalyse, 1983.
  • Lire Freud. Découverte chronologique de l’œuvre de Freud, sous la direction de Quinodoz Jean-Michel, Presses Universitaires de France, Paris, 2004.
  • Franz Kafka, Lettre au père, Ebooks libres et gratuits, 1919.
  • Jacques Derrida on Love and Being

Commentaires

Laisser un commentaire

Le rapport actuel que nous entretenons à la vérité semble être source de conflit et de nouvelles tensions: scientifiques, religieux, racistes et progressistes rêvent d’imposer leur modèle en éliminant ce qui est de l’ordre du différent. Devant ces visions, vérité manifestée et identitaire, se pourrait-il qu’une des meilleurs choses à faire soit de douter seulement ? Ce serait faire droit à cette réalité secrète en nous, ce dont on ne peut se séparer et qui n’est pourtant pas nous-mêmes: notre ombre. Prenons le risque d’être obscurs et peut-être que les problèmes les plus complexes se réduiront à des vues de l’esprit. La solution serait alors dissolution. Comme un beau noir profond.