Maé Burlat

Avatar

Biographie

A quitté sa montagne natale pour découvrir le monde. D’abord à Montpellier (mais il faisait trop chaud), et désormais à Lyon (mais il neige pas assez). Incapable de choisir entre son amour du bon vin et du chocolat, entre Sylvain Tesson et Sartre, l’optimisme et le pessimisme. Géographe dans l’âme bien décidée à errer sur le globe, dans Lyon et même à l’ENS, en commençant par le studio de Trensistor.

Dernières apparitions

8 novembre 2017

Errance n°3

On est le 29 octobre, les anti-indépendantistes sont descendus par milliers dans les rues de Barcelone pour manifester.

26 octobre 2017

Le Journal radiophonique amplifié n°26

Ça y est, nous voilà de retour pour cette quatrième saison ! La nouvelle équipe prend ses marques avec ce nouveau numéro qui ouvre une année à coup sûr riche en actualités

25 octobre 2017

Les Yeux Ont des Oreilles n°31

Une émission qui vous offrira un instant de paix et de bien-être, dans un écrin de mots et de verdure.

25 octobre 2017

Errance n°2

Sous terre, entre les échos stridents du métro, la foule se presse…

21 octobre 2017

Les Lumières du Festival (2017, jour 8)

Pour cet avant-dernier jour de festival, on ne chôme pas ! Son au programme trois films de Wong Kar-Wai, puis trois de Henri-Georges Clouzot.

20 octobre 2017

Les Lumières du Festival (2017, jour 7)

La Leçon de piano est « insupportable », La Croisière du Navigator ne serait « pas le meilleur Buster Keaton », Une femme est une femme est « consternant » : aujourd’hui, l’équipe est divisée…

18 octobre 2017

Les Lumières du Festival (2017, jour 5)

Aujourd’hui, nous vous proposons deux voyages : vers l’Est, avec Blind Massage de Lou Ye ; vers l’Ouest, avec La Fureur des hommes de Henry Hathaway.

18 octobre 2017

Des toiles plein les yeux n°69

Cap sur l’Iran cette semaine, avec Occitane et Maé qui vous parlent de Téhéran Tabou, film d’animation original à bien des égards…

11 octobre 2017

Errance n°1

Un vendredi soir dans les rues animées du centre-ville lyonnais, des Cordeliers jusqu’à Bellecour…