Les Fantômes du Paradis

Les Fantômes du Paradis vous proposent chaque semaine de traverser l’Acheron pour (re)découvrir des films de patrimoine… Une émission produite par Occitane Lacurie.

Les Fantômes du Paradis n°314 juin 2018

Vertigo, Madeleine et nous

Une émission de parue dans ENS’moment, la nuit : « Trensistor veille ».

Télécharger

Je vous entends soupirer, chers auditeurs et chères auditrices, en entendant cette musique bien connue qui est, dans l’inconscient collectif, unanimement associé à un mouvement de spirale. « Encore Vertigo » pensez-vous.

Oui, encore Vertigo, non seulement parce que ce film est une source intarissable d’émerveillements et de réflexions mais aussi parce que vous avez voté à 56 % sur mon petit sondage Twitter prévu à cet effet.

Trêve de plaisanterie, ce soir, nous avons de la route à faire : direction San Francisco, en 1958.

Nous n’y rencontrerons pas une énième fois Scotty, éternel mélancolique, détective romantique au cœur brisé, cowboy urbain en mal de grands espaces et qui n’arrive pas à se faire à ses immenses buildings qui parsèment les villes américaines.

Non nous partons, à la rencontre de Madeleine, de Midge et de Judy, les femmes qui hantent cette histoire, des personnages qui ont beaucoup à nous apprendre sur le cinéma mais aussi sur le patriarcat.

Vous l’aurez compris chères auditrices et chers auditeurs, ce soir, nous opérons une lecture féministe de Vertigo.

Commentaires

Laisser un commentaire

« J’étais hier au Royaume des Ombres » écrit Maxime Gorki, l’un des premiers spectateurs de la mystérieuse invention des frères Lumière. Les Fantômes du Paradis vous proposent chaque semaine de renouveler l’expérience en traversant l’Acheron pour (re)découvrir des films de patrimoine…
Générique du fameux Loukaire.