Des toiles plein les yeux

Un quart d'heure d'actualités cinématographiques, de critique et de discussions.

Émission produite par Rémy Cerda et Anastasiia Kozyreva.

Miniature

Des toiles plein les yeux n°47

15 février 2017

Les Confessions

Une émission de et

Au diable la solitude : Rémy transforme cette semaine Des toiles plein les yeux en chronique pour traiter des Confessions de R. Ando. Il sera question du G8, d’un chien lunatique, d’un magnétophone disparu et d’un moine imperturbable.

En deuxième partie, Pierre revient sur Il revient quand Bertrand, série disponible en ligne sur le site d’Arte.

Et, bien sûr, on termine avec quelques idées de sorties !

Laisser un commentaire

Des toiles plein les yeux, c’est la rubrique cinématographique hebdomadaire de Trensistor. Des chroniqueurs triés sur le volet débattent d’un film et le décortiquent avec tendresse ou cruauté, avant de proposer un petit programme de sorties pour ceux qui ne sauraient pas quoi aller voir… L’ambiance est conviviale, les films critiqués sont issus de tous les horizons et les discussions n’ont pas d’autre prétention qu’une modeste cinéphilie : le résultat est une émission détendue qui a déjà réuni plus de quinze voix différentes autour de ces objets passionnants que produit le cinéma.

Émission réalisée en partenariat avec les Cinémas Lumière (CNP Bellecour et Terreaux, La Fourmi).

Générique : Dexter Britain, « Summers coming ».
Extraits sonores (saison 2016–2017) : A Touch Of Sin (Jia Zhank-Ke), Au revoir les enfants (Louis Malle), Moonrise Kingdom (Wes Anderson), Rouge (Krysztof Kieslowski).

Pas la peine de se déplacer
Un moment sympa pour soirée vide
Labellisé « valant le détour » par l'équipe
À ne pas manquer
L'Histoire s'en souviendra !