Parloir

Redonner une liberté à des voix enfermées, le temps d’une lettre.
Une émission produite par Benoit Auclair.

Parloir n°233 mars 2021

Pierre Sainton

Une émission de .

Télécharger

Cette semaine, Parloir rouvre les archives sonores de la révolte anticolonialiste de mai 1967 à Pointe-à-Pitre à travers le témoignage de Pierre Sainton, figure emblématique de la lutte anticolonialiste dans les départements ultramarins.

Après avoir participé à l’activité du Front antillo-guyanais pour l’autonomie, Pierre Sainton fonde avec d’autres Guadeloupéen·nes en 1963 à Paris le Groupe d’organisation nationale de la Guadeloupe (GONG) qui s’installe en Guadeloupe en 1964 en se réclamant du tiers-mondisme et du marxisme-léninisme. Le GONG milite auprès des étudiant·es antillais·es de Paris qui mènent depuis la métropole le combat anticolonialiste. De retour sur l’île en 1964, il milite pour la libération de la Guadeloupe en parallèle de son activité de médecin.

En 1967 lors des élections législative, le GONG et lui appellent à “briser les urnes colonialistes”. Bien que n’ayant pas appelé à manifester, il est arrêté en marge de la révolte urbaine qui dure du 25 au 27 mai, durant laquelle la police et les gendarmes tuent une centaine de personne. Il est incarcéré à la Santé à Paris avec 17 autres militant·es inculpé·es d’atteinte à l’intégrité du territoire national et le GONG est dissous.

Un témoignage tiré des mémoires de Pierre Sainton : Vie et survie d’un fils de Guadeloupe (2008)

Tracklist :

  • “Gwo Ka”, AGEG
  • “Primate des Caraïbes”, de Casey ft. B. James, Libérez la bête (2010)
  • “Douleur Ébène” , de Kery James, Mouhammad Alix (2016)

Commentaires

Laisser un commentaire

Car une incarcération ne peut se comprendre sans son contexte, sans ses voix, retour en sons sur des lettres de prisonnier.e.s d’époques variées. Redécouvrir ensemble au fil des voix et des archives les conditions d’incarcération, le monde carcéral et les idées qui en émanent. Ce que les humains font de la prison, et ce que la prison fait des humains.

Une émission Trensistor et chronique de "La Petite Cuillère : émission contre toutes les prisons" sur Radio Canut, le 102.2.